Les managers français plus innovants et collaboratifs que leurs homologues européens

Quel est le rôle des différences nationales et culturelles dans une société multinationale ? Hogan Assessment Systems a passé au crible la personnalité ainsi que les valeurs intrinsèques de plus de 11 000 cadres et dirigeants européens. L’entreprise a constaté que la nationalité a une incidence sur les compétences et les valeurs d’un leader ainsi que sur la culture d’entreprise qu’il insuffle.

 

Quelques faits amusants dans l’étude :

 

Les managers français obtiennent les meilleures notes en termes d’Esthétique, ce qui signifie qu’ils mettent prioritairement l’accent sur un besoin d’expression de soi, de préoccupations autour de l’apparence, des sensations et de la conception des produits sur lesquels ils travaillent. Ils obtiennent également les meilleurs scores en termes de Pouvoir, ce qui souligne leur désir de réussite, d’accomplissement, de statut et de contrôle.

 

Les managers britanniques ont obtenu les meilleurs scores pour l’Altruisme. Ils apprécient aider les autres ainsi que les environnements axés autour de leurs clients.

Cependant, les suédois accèdent aux valeurs les plus faibles sur les échelles du Commerce, de l’Hédonisme, du Pouvoir et de la Reconnaissance. Ils seraient donc plus enclins à travailler efficacement dans des équipes à hiérarchie horizontale, préférant œuvrer de manière collaborative plutôt que d’être challengés.

 

Les leaders de tous ces pays ont obtenu un score relativement faible en termes de Tradition et Sécurité, ce qui peut s’expliquer par des attitudes managériales occidentales généralistes : flexibilité, aventure, prise de risque et expérimentation.

 

Si vous êtes intéressé par les résultats en détail, consultez l’article de L’ADN.

Vous pouvez aussi lire davantage sur les styles de management des différentes cultures, sur l’importance des valeurs dans le leadership et la culture d’entreprise ainsi que sur l’importance du leadership fort (en anglais) ici.